Italie Tunisie
Défis communs, Objectifs partagés

Le Festival des Nattes et Ojjet Majou à l’honneur.

Le Festival des Nattes et Ojjet Majou à l’honneur.Schermata 2014-06-16 alle 16.32.32

Dans le cadre  de la célébration de la clôture du mois du patrimoine en

Tunisie consacré cette année sur « Les Savoirs Traditionnels », la délégation de la Culture du Gouvernorat de Nabeul et l'Association Ecotourisme Environnement ETE + ont organisé avec le soutien du projet APER deux grandes manifestations d’envergure  sur le savoir-faire du Cap Bon.

Consciente de l’importance de la conservation, de la protection  et de la sauvegarde  de la culture immatérielle, le projet APER s’est investi dans deux initiatives avec deux partenaires différents mais complémentaires dans la valorisation d’un  métier traditionnel menacé d’extinction : la vannerie et d’un exemple de tradition culinaire typique du Cap Bon : « Ojjet Mayou »

Visite guidée

Le site archéologique de Neapolis a célébré dimanche 18 Mai 2014 une journée sous le thème « Le patrimoine, une histoire de vie » consacrée à une visité guidée ouverte au grand public et suivie d’une dégustation des mets traditionnels dont la vedette s’appelait « Ojjet Mayou ». 

Le professeur Mounir Fantar a assuré avec brio  durant  toute la matinée une visite guidée du site de Neapolis à un public large, varié et attentionné. Avec éloquence et un sens très élevé de la pédagogie, il a assuré un  voyage dans le temps à un auditoire captivé.

Mêlant et démêlant les fils de l’histoire, il a su faire alterner l’épopée  de Neapolis entre Carthage et la Méditerranée (voir photos).

« Ojjet Mayou »

Le Cap Bon est une région fertile en cultures maraîchères et potagères comme le piment et la corète, ainsi qu’en plantes herbacées comme la tomate, le cumin et le curcuma et les plantes aromatiques à l’instar du fenouil et la menthe ainsi que les eaux des fleurs distillées.

Tous ces ingrédients confèrent à la cuisine régionale et locale une originalité issue du cru et marquent sa cuisine d’une empreinte méditerranéenne évidente.

Dans les patelins de  Dar Chaabane et  Beni Khiar mais surtout à Nabeul, on prépare le 14 mai de chaque mai, une fête agraire d’origine berbère, celle du démarrage de la fenaison une omelette d’harissa, de feuilles de plantes avec de la farine ou de l’amidon et des œufs « ojjet mayou »

Tout un secret se cache derrière la préparation de Harisset mayou.

                       -Un cocktail de piments et d’épices- 

 « Quand les figues et les mûres deviennent mûres, nous commençons la préparation de cette Harissa à base de produits frais. La légende veut qu’on utilise un assortiment de feuilles vertes dont la majorité est issue d’arbres fruitiers de la saison (le figuier, le mûrier, l’oranger, le caroubier et le néflier) ainsi que celles du figuier de barbarie et des oliviers. On y ajoute aussi un bout des feuilles d’orange sans oublier la rue des jardins( El Feyjel connue aussi sous le nom de l’herbe de grâce),les feuilles de menthe, basilic, marjolaine, coriandre, de l’ail, carvi, et du sel .Ces ingrédients sont associés à du piment rouge finement écrasé à l’aide d’un mortier en bois après l’avoir séché au soleil en forme de chapelets » 

La vannerie :

Festival des Nattes et des vibres végétales

De Nabeul

Présentation de la manifestation 

Chaque année l’Association de la Sauvegarde de la Medina de Nabeul organise durant le mois du le festival des nattes « Hasir » ; c’est une manifestation culturelle patrimoniale qui cible une tranche d’artisans et une tranche sociale qui représente un élément fondateur de la mémoire collective de Nabeul.  La région du Cap Bon étant riche en fibres végétales « Smar », ceci explique pourquoi la fabrication des nattes s’est tellement développée. 

« C’est pour rendre hommage à ce métier artisanal et pour exprimer notre gratitude envers eux pour ce qu’ils ont offert à la ville de Nabeul, nous voudrions promouvoir cette activité afin de la rendre pérenne et d’attirer des consommateurs de l’intérieur du pays mais aussi de l’étranger. Nos efforts visent à redorer le blason de ce métier et ceci dés 2006 lors de la première manifestation dédiée à ce domaine d’activité. La manifestation comporte plusieurs activités culturelles, des expositions à thématiques diverses, de conférences et des débats, des ateliers artistiques et des concours spécialement dédiés à la matière du vibre végétales » nous a confié un des responsables de la manifestation.

Les savoir- faire liés  à la vannerie

Les textes attestent l’existence  de la tradition de fabrication des nattes en Tunisie depuis le Xe siècle.

Il s’agit de la fabrication de nattes  en jonc, tissées sur chaînes en cordelettes d’alfa ou de jute .Les étapes du processus opératoire sont : traitement du jonc, sa teinture, son tissage sur métier à basse lice avec chaîne en alfa ou en fil de jute. Le métier  à tisser  nabeulien  est une sorte  de métier horizontal assez rudimentaire.

Il se compose de deux barres de bois fixées à même le sol en guise d’ensouples horizontales, sur lesquelles sont tendus à la largeur de la natte à exécuter, les fils de chaîne : des cordelettes d’alfa.

Il comporte aussi une barre à tasser, munies de plusieurs trous qui reçoivent les cordelettes formant chaîne et règlent leur écartement.

 « Assis sur une planche posée sur la nappe de chaîne, l’artisan fait passer les tiges de jonc entre les cordelettes ; il peut, au grès du décor, passer des tiges de couleurs, puis continuer à avancer progressivement  jusqu’à  ce que la natte soit achevée. ».(Voir photos)

 Les nattes de Nabeul sont souvent bicolores, jaunes et noir, définissant un style particulier du plus bel effet même si une floraison de couleurs est de plus en plus usitée  dans de nouvelles tendances  et de nouvelles créations.

La délégation de la culture du gouvernorat de Nabeul, les maisons de la culture et des associations locales ont accompli un immense travail d’inventaire et de recensement des nattiers de la ville et mènent une politique de formation tous azimut pour sauvegarder  les métiers artisanaux et en y associant les handicapés (voir photos).

Cliquez ici pour le programme 

BOX LETTRE D’INFORMATION

Inscrivez-vous à la Lettre d’APER

Receive

Galerie multimédia
foto
...